Sami Gayle talks about Mia with Fangirlish

Sami Gayle has talked to Fangirlish about Mia, her vision of being an actress as well as why a TV show is different from a movie.

Sami Gayle a parlé avec Fangirlish de Mia, de sa vision d’actrice mais aussi des différences entre une série et un film.

New York Comic Con and The Weinstein Company Present the Official "Vampire Academy" Panel Discussion

What are you most excited about seeing on screen?

Qu’attendez-vous le plus de voir sur grand écran?

ScreenPart_2013-10-12_01.55.26I’m excited about seeing the whole thing! I mean it’s so crazy to read this book, and then go into Barnes & Noble and see the books all there and to think, “I’m in that”, is just… I can’t understand it. It’s insane. I think definitely when Mia gets punched. That scene will be a very fun scene. That’s the scene I auditioned with. And yeah, I’m definitely excited for people to see me as Mia, and I hope they feel I did her justice. You try not to think about having — well, in one way you do, because you want to be loyal to the fans. But in another way, you just want to do your job to the best of your capabilities, and to sort of disregard all the comments being made. Because a lot of…my hair. People didn’t know what was going to happen, and then I came out and I was blonde. You know, it’s a movie. So I’m really excited for people to see it — to hopefully really enjoy it, as much as we enjoyed making it.

Je suis impatiente de voir le tout! C’est fou de lire le livre et puis d’aller chez Barnes & Nobles, de voir les livres et de se dire : « Je suis dedans », je ne réalise pas. C’est fou. Mais j’ai vraiment hâte de voir la scène où Mia reçoit un coup de poing. Ça va être une scène marrante. J’ai auditionné avec ce passage. Je suis vraiment impatiente que les gens me voient jouer Mia, et j’espère qu’ils penseront que je lui ai fait justice. Tu essaies de ne pas trop y penser, mais tu le fais quand même, car tu veux plaire aux fans. Mais en même temps, tu souhaites juste faire ton travail le mieux possible, et tu ne tiens pas compte des commentaires. Ceux-ci tournaient beaucoup autour de mes cheveux. Les gens ne savaient pas ce qui allait se passer, et puis, je suis apparue en blonde. C’est un film, vous savez. Je suis impatiente que les gens voient ça, et en espérant qu’ils aimeront autant qu’on a aimé le tourner.

Did you actually get punched?

Avez-vous vraiment reçu un coup de poing ?


No, Zoey [Deutch] didn’t actually punch me. It’s all stunts. But we had a blast doing ScreenPart_2013-10-12_17.42.04the stunts on this film. I’m so happy that I got to do them.

Non, Zoey (Deutch) ne m’a pas vraiment donné un coup de poing. Ce sont des cascades. Mais on s’est beaucoup amusées à faire les cascades du film. Je suis contente d’avoir pu les faire.

Did you do a lot of stunts? Or was it mostly just the punch?

Vous avez fait beaucoup de cascades? Ou bien était-ce juste ce coup de poing ?


I did a few. I did a few, you’ll see. I got a little stunt action going on.

J’en ai fait quelques-unes, vous verrez. Mia a quelques cascades à faire.

You said you tried to play Mia by finding her hidden vulnerabilities. Since she kind of reedems herself later in the series, did that factor into how you played her? Or did you just try to focus on the first book?

Vous avez dit avoir essayé de jouer Mia en trouvant ses faiblesses cachées. Comme elle se rachète plus tard dans la série, est-ce que cela a joué dans votre interprétation ? Ou bien vous êtes-vous concentrée sur le premier livre ?


mia
You know, I’m in a TV show called Blue Bloods, and Tom Selleck plays my grandfather, and one of the things that he has always sort of instilled in me is the three fears of acting which are: anticipation, familiarity, and memory. So anticipation would be anticipating the next film and what Mia does in the next film. So I tried to sort of… You know, I did know what happened, but I tried to sort of disregard that to film this, to just be in this movie. And hopefully we’ll get the chance to film the next one, but we don’t know yet. So I think for me it was just really finding out who Mia was and asking myself what’s likeable about this character. And I found that she sort of had this redeeming quality of being mean and bratty but that those behaviors sort of masked her insecurities. For me, that was something I could relate to. We all feel insecure. We all are trying to find ourselves as teenagers. And I think that the way Mia’s coping with it is unfortunate, but ultimately she’s just like all of us.

Vous savez, je suis dans la série Blue Bloods aux côtés de Tom Selleck, qui joue mon grand-père. Parmi les choses qu’il m’a toujours apprises, ce sont les trois peurs de la comédie : l’anticipation, la connaissance et la mémoire. L’anticipation consisterait à anticiper le rôle de Mia dans le prochain film. Alors, j’ai essayé, eh bien, je savais ce qui allait se passer mais j’ai passé outre cela pour tourner ce film et j’ai essayé de me donner à fond dans celui-là. Avec un peu de chance, on pourra tourner le suivant, mais on ne le sait pas encore. Donc, je pense avoir essayé de découvrir qui était Mia et de me demander ce qui était agréable chez ce personnage. J’ai alors compris qu’elle avait une qualité qui compensait ses défauts : elle est mauvaise et mal élevée mais son comportement cache son manque d’assurance. Je pouvais alors m’identifier à cela. On manque tous de confiance en soi. Quand on est ado, on essaie tous de se trouver. Je pense que Mia fait face à son manque de confiance de manière regrettable mais en fin de compte, elle est comme nous.

How different is it being in a movie than it is being in a weekly television show?

En quoi est-ce différent de jouer dans un film, par rapport à une série télé?


It’s great to be on Blue Bloods because the script changes every week, so it’s fun. We’re always like, “What’s gonna happen next? What’s gonna happen next?” You can’t wait to turn the page. I’m happy to be on a show like that, and to learn from such great people like Tom Selleck and Bridget Moynahan and Donnie Wahlberg. But what was great about this film was that I haven’t really been in school since sixth grade. I’ve been homeschooled. I’m still in school. I took AP exams while in London, the ACT exams in London while we were shooting the film. But I haven’t been around young people my age, shooting a film, so it was great to sort of have an almost camp-esque experience and just to have that sort of energy and to work with kids who are younger.

C’est génial d’être dans une série comme Blue Bloods car le scénario change toutes les semaines, alors c’est chouette. On pense tous : « Qu’est-ce qui va se passer ensuite ? Qu’est-ce qui va se passer ensuite ? »  On est impatient de le découvrir. Je suis contente de faire partie de cette aventure et d’apprendre le métier avec de merveilleuses personnes comme Tom Selleck et Bridget Moynahan et Donnie Wahlberg. Mais en ce qui concerne ce film, c’était chouette car je ne suis plus allée à l’école depuis mes 12 ans. J’ai étudié à la maison. Je suis encore à l’école d’ailleurs. J’ai passé mes examens à Londres et mes examens de fin d’études pendant qu’on tournait à Londres. Mais je n’avais pas été en contact avec des gens de mon âge, tourner un film avec eux, alors c’était chouette de participer à ce genre d’expérience de camp, d’être dans cette ambiance et de travailler avec des jeunes.

I think with this film, how film differs from TV, you get maybe a whole day to shoot a scene, so you really get to feel like — especially with our director Mark Waters — you really feel like you exerted every option. I did the scene happy, sad, angry, jealous, just every possible way. And then at the end, what was really great about this director, was that Mark allowed us to have our “one for you”, as we sort of called it, and allowed us to forget about everything and just to be, which is intangible, to have that opportunity.

Ce qui différencie un film d’une série télé est que vous avez un jour entier pour tourner une scène, alors on sent vraiment, et en particulier avec notre réalisateur, Mark Waters, on sent vraiment qu’on a épuisé toutes les options possibles. J’ai tourné la scène contente, triste, fâchée, jalouse, de toutes les manières possibles. Et à la fin, ce qui était génial avec ce réalisateur, c’est que Mark nous autorisait à avoir une scène « juste pour moi», comme on l’appelait, il nous permettait d’oublier tout et d’être nous-même, on ne peut expliquer ce que c’est que d’avoir cette chance.

How was filming in London?

Comment s’est passé le tournage à Londres?


How was filming in London? London is, aside from New York — although it’s a very close thing, probably my favorite place. The people there are so diverse. I think I read BMjn20GCcAAYZBU.jpg largesomewhere that they speak almost 300 languages, or more than that, in London. And it’s just great to be around that energy. And the food, the restaurants, Hyde Park, the theater… I saw some of the best theater I’ve ever seen in my life, and I am a theater junkie, I go every… Weekly, I go see some piece of theater or film. It was just great to be in a city like that with all these wonderful people. We spent a lot of time together bonding so that we felt like a family in real life, which I think really spills over to the screen and is important.

Comment s’est passé le tournage à Londres? Mis à part New York (même si c’est presque pareil), Londres est mon endroit préféré. La population est variée. J’ai lu quelque part qu’à Londres, ils parlaient près de 300 langues, si pas plus. C’est génial d’être dans cette ambiance. Et la nourriture, les restaurants, Hyde Park, les théâtres…J’ai vu quelques-unes des meilleures pièces de théâtre de ma vie, je suis adepte des théâtres, j’y vais toutes les semaines. Je vais voir des pièces ou des films chaque semaine. C’était génial d’être dans cette ville, en compagnie de ces merveilleuses personnes. On a passé beaucoup de temps ensemble au point de devenir comme une famille dans la vraie vie, je pense que cela se voit à l’écran et c’est important.

Seen any plays recently that you’re, like, nuts about?

Avez-vous vu récemment des pieces de théâtre dont vous soyez fan?


The Curious Incident of the Dog and the Nighttime. In London. It’s based on a book. the-curious-incident-of-the-dog-in-the-night-time-book-coverLuke Treadaway is the main actor, and I would love to work with him. I just can’t imagine… He plays an autistic boy. It’s a lot of physical acting, and I admire him for being able to do that every night for two and a half hours, so much. I saw the play twice. I saw it once, and I just had to take it all in. And the second time I had to go, like, analyze what he was doing, to understand it. For me, as an actor, learning comes from not only being on sets but also from watching films and from watching stage productions.

Le bizarre incident du chien pendant la nuit à Londres. Elle est tirée d’un livre. Luke Treadaway est l’acteur principal et j’adorerais travailler avec lui. Je ne peux même pas imaginer…Il joue un garçon autiste. Cela demande beaucoup de jeu physique, et je l’admire car il fait cela chaque soir pendant 2 heures et demie. J’ai vu la pièce deux fois. La première fois, j’ai assimilé la pièce. La seconde fois, je devais y aller pour analyser ce qu’il faisait, pour comprendre. En tant qu’acteur, je pense que la connaissance vient non seulement sur les plateaux mais aussi en regardant des films et des pièces de théâtre.

And I think one of the great things about this film was our writer, Dan Waters, who I love and he was just an effervescent individual and so hilarious, gave me a list of about 300 films to watch after the first week of filming. I have a year to accomplish this task. Since then, I’ve just sort of been at home. Last night I watched Manhattan. You know, just watching as many films as I possibly can. And I feel like I’ve become a better actor because of it.

L’une des meilleures choses de ce film est notre scénariste, Dan Waters, que j’adore. C’est un homme débordant de vie et marrant, il m’a donné une liste de 300 films à regarder après la première semaine de tournage. J’ai un an pour accomplir cette tâche. Depuis lors, je suis à la maison. Hier soir, j’ai regardé Manhattan. J’essaie de regarder autant de films que je le peux. Je pense être devenue une meilleure actrice grâce à cela.

How far have you made it through the list?

Où en êtes-vous dans la liste?


I’ve definitely seen about 50 films. 50 or 60.

J’ai dû regarder 50 films. 50 ou 60.

Wow. That’s pretty good!

Wow. C’est pas mal!


Pretty good. And Tom Selleck now is giving me films. It’s fantastic! I can learn so detmuch from just watching people. I remember my first film I worked with Adrien Brody. We co-starred in a film called Detachment. I played a prostitute, and I couldn’t really do much research for that. I didn’t want to watch too many prostitute films. I watched Jodie Foster in Taxi Driver, but I didn’t want to watch too many films, because I didn’t want to base my performance off something else. Also, I was 14, so I couldn’t really do any research. But I remember watching every single one of Adrien Brody’s films that I could. I learned so much, not only about him, but just about acting, and I’d never been on a film set before. I did that about two weeks before we started shooting. I sort of fell into that film. And from then on, I learned how much I could learn from watching. Just watching. And that’s what I did. You know, one of the best things about this set was that I would just sit behind the monitors with our incredible producers and just watch. I would watch Zoey, I would watch Lucy [Fry], I would watch Olga [Kurylenko], who is… Olga is amazing. She is the funniest woman, and she’s gonna be unbelievable as the headmistress. I am so excited to see it.

Pas mal, oui. Et Tom Selleck me donne aussi des films à regarder. C’est fantastique! J’apprends tellement en regardant les gens. Je me souviens de mon premier film où j’ai tourné avec Adrien Brody. On a joué dans Detachment. Je joue une prostituée, je ne pouvais pas trop faire de recherches sur ce sujet, je ne voulais pas regarder trop de films de prostituées. J’ai regardé Jodie Foster dans Taxi Driver, mais je ne voulais pas regarder trop de films, car je ne souhaitais pas jouer mon personnage en me basant sur d’autres. Et j’avais 14 ans, donc je ne pouvais pas trop rechercher sur le sujet. Mais je me souviens avoir regardé tous les films d’Adrien Brody. J’ai tellement appris, non seulement sur lui mais aussi sur la comédie, et c’était mon premier tournage. J’ai fait cela 2 semaines avant de commencer le tournage. Je suis un peu tombée dans ce film. A partir de là, j’ai découvert à quel point je pouvais apprendre en regardant. Rien qu’en regardant. C’est ce que j’ai fait. Ce qui était bien sur ce plateau de tournage, c’était que je m’asseyais derrière les écrans avec nos incroyables producteurs et je regardais. Je regardais Zoey, je regardais Lucy, je regardais Olga qui est…Olga est stupéfiante. C’est la femme la plus marrante que je connaisse et elle va être incroyable en tant que directrice. Je suis tellement impatiente de le voir.

Do you have any funny or embarrassing stories from the set that you don’t mind sharing?

Pouvez-vous nous raconter des histoires marrantes ou embarrassantes qui se sont produites sur le plateau?


Okay, so one that I can really remember. You know, I’m the youngest in the cast by I think a year. I’m 17. We were going the first night to a dinner, to have like a bonding 5088a20cf43b11e2a84322000aa80627_7dinner. Which was so nice, because I’ve never had that on a film before. I go to sit down at the dinner, and I’m talking to two guys who are sitting next to me, and there’s a girl sitting to the right of me — all actors in the film. And one of our producers wanted it to be girl-boy-girl-boy, so he asked one of the boys sitting next to me to switch with me so we could be boy-girl-boy-girl. And I was so entranced in a conversation with Dan Waters that I went to sit, and I missed the chair. And I just went like [gestures falling down]. And I was in heels. And it wasn’t pretty. But I sort of established myself as the girl who was gonna embarrass herself, not on screen, hopefully. Well, probably on screen, too. But off screen. And that was the embarrassing moment for me, when everyone was watching me play musical chairs, and watched me miss.

D’accord, une dont je me souvienne. Comme vous le savez, je suis la plus jeune du casting, d’un an. J’ai 17 ans. Le premier soir, on est allé dîner ensemble pour faire connaissance. C’était chouette car je n’ai jamais connu ça sur un film. Je m’assieds à table et je parle avec 2 garçons qui sont assis près de moi et il y a une fille à ma droite, ce sont tous des acteurs du film. Et l’un de nos producteurs voulait que ce soit fille-garçon-fille-garçon, alors il a demandé à un des garçons de changer de place avec moi. J’étais tellement en grande conversation avec Dan Waters que j’ai voulu m’asseoir et j’ai raté la chaise. Je suis carrément tombée. Et j’étais en talons. Ce n’était pas beau à voir. Je venais d’avoir le rôle de la fille qui allait se ridiculiser, pas à l’écran, je l’espère. Peut-être bien à l’écran aussi. Mais hors écran aussi. Et c’était mon moment embarrassant, quand tout le monde regardait et m’a vu rater mon coup.

I know you guys said that the script is really close to the book. How did you feel about it? Did you feel that anything important was cut out? Or do you think it’s a good adaptation?

Je sais que selon vous, le scénario est très fidèle au livre.Qu’en pensez-vous ? Pensez-vous que quelque chose d’important a été enlevé ? Ou pensez-vous que ce soit une bonne adaptation?


No, no, no, not at all. I think our writer, Dan Waters, brilliantly incorporated everything into this. I mean, you can’t bring everything, obviously, but all of the really staple parts of the book are incorporated into this film. And I think that our fans — you know, we love them, because they’re so devoted, and they’ll be open-minded… I think that they’ll really enjoy it. Dan Waters has this — with Heathers at least — this unbelievable niche in writing this type of material. Heathers is one of my favorite films. It’s crazy. So I think they’ll really, really enjoy it. And Mark Waters, our director, I think… I don’t think there could be a better person for this movie to be in the hands of.

Non, non, non, du tout. Je pense que notre scénariste, Dan Waters, a brillamment tout inclus dans le film. Il n’est bien sûr pas possible de tout mettre, mais toutes les scènes de bases du livre sont dans le film. Je pense que nos fans, on les adore car ils sont vraiment dévoués, seront ouverts d’esprit…Je pense qu’ils vont aimer. Dan Waters est incroyablement fait pour écrire ce genre de scénario, comme le prouve Heathers. C’est l’un de mes films préférés. C’est fou. Donc je pense qu’ils vont vraiment aimer. Et Mark Waters, notre réalisateur, je ne pense pas qu’il y aurait pu avoir meilleur réalisateur que lui pour le film.

Source: Fangirlish.com

You can check the interview here:

Exclusive interview with Sami Gayle

Advertisements

Tagged: , , , , ,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s